Invitation à la présentation de la première Exposition d' HIM

"De Harlem à Montmartre"

Jazz, liberté et humanité...

Présentation d’iconographies et vidéos  rares, 30s de de carte 3D des premiers Club de Jazz à Montmartre, conférences/ateliers et spectacles.

Le Vendredi 5 juillet 2019. Entrée libre!!

10h45 Ouverture des portes de la salle des fêtes

 Accession par le public à L'expo Fixe et permanente de cette journée.

14h30 début d’interventions de nos invités :

14h30 à 15h00 « - Jazz & phonographe - en partenariat avec le PHONO-MUSEUM-Paris «La grande aventure du son enregistré. »

Le jazz a toujours représenté cette chose plus fondamentale que jamais : la liberté. Le Phono-Museum vous propose un voyage musical parmi les grands pionniers venus se produire en France. Des Mitchell’s Jazz Kings à
Sydney Bechet,  en passant par Louis Armstrong et Duke Ellington, tout cela à travers une sélection de disques originaux, issus des archives du musée, joués sur des « machines parlantes » d’époque.

Un atelier proposé par le Phonomuseum Paris et présenté par : Célian Guillemard.

15 h 00 à 15h 50 Projection du documentaire "J'ai deux amours".

Le Paris des années 1920 a fait de JoséphineBaker la première star noire internationale. 
Si à elle seule elle personnifie la joie de vivre, l'insolence et la créativité des Années Folles, au même moment, à l'ombre de l'icône, toute une génération d'artistes noirs américains traverse l'Atlantique et s'installe en France. 
Du musicien Sidney Bechet au peintre Henry Ossawa Tanner, de l'aviateur héros de la Grande Guerre devenu gérant de night-club à Montmartre Eugene Bullard à l’écrivain Claude McKay, ou du poète Langston Hugues à l’exubérante Ada Bricktop, ils vont trouver en France une liberté d'expression inaccessible dans leur pays et faire de Paris une étape incontournable dans l’émergence de la culture africaine-américaine. 
C’est une histoire entre deux rives, entre deux guerres, entre deux cultures, entre deux amours...

16h00 à 17 h 00, Conférence de Jeremy Rozen.

A la suite du film, Echanges avec le public sur les questions du film bien sûr, mais aussi sur cette question fondamentale : " En quoi cette décennie de culture afro-américaine à Paris, a-t- elle impacté durablement la société et la culture Française ? Puis l’inverse…

17 à 17h 45 : La chorale Urbaine Sankofa Unit,

Pour la première fois, 2 ou 3 titres de Joséphine Baker seront repris en Gospel.

Hommage spécialà Sidney Bechet

18 h00 20h30 Hommage à Sidney Bechet. Concert et Conférence

« DE LA NEGRO RAPSODIE A LA COLLINE DU DELTA »

Avec : Fabrice ZammarchiDaniel Bechet et Olivier Franc trio

Figure historique du  Jazz américain starisé en France dans les années cinquante grâce ses nombreux  "tubes", le saxophoniste soprano Sidney Bechet est moins connu pour ses recherches musicales  dans le domaine de la musique de ballet. Sa Negro Rapsodie composée en 1928 et dédiée à son grand-père esclave en Amérique, est le départ d'une création ambitieuse qui l'obsédera sa carrière durant, et qui trouvera son ultime accomplissement lors de la création du ballet "La colline du Delta" par son disciple Claude Luter en 1964, et lors du Centennial Bechet en 1997. Une épopée prodigieuse au cœur de la musique du premier grand musicien de l'histoire du jazz.

A partir de 19h

Apéritifs créoles, amuse-bouches et punch antillais offert